Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
ÉQUIPEX IAOOS
Ice - Atmosphere - Arctic Ocean Observing System

Données et Dissémination

 

Objectifs

L’exploitation et la diffusion des résultats et des conclusions du projet sont une composante majeure de IAOOS:

•Quel équipement pour la diffusion des données

•Quelle communication pour les résultats scientifiques et techniques

•Quels impacts socio-économiques

•Comment sensibiliser le grand public – activités de formation et d'éducation

 

Pour atteindre nos objectifs scientifiques, une diffusion large des données acquises pendant IAOOS est nécessaire.

QUALITÉ DES DONNÉES

Les flux de données Iridium provenant des plates-formes IAOOS seront récupérés et traités au niveau 0 par l'IPEV (IPEV possède une solide expertise dans ce domaine démontré notament lors du projet Européen DAMOCLES. Les données océaniques seront récupérées par la GTS, traitées et contrôlées qualitativement par le centre de données Coriolis (http://www.coriolis.eu.org/) et par le PI du WP1 (LOCEAN). Les données de la glace de mer seront également récupérées par la GTS, traitées et contrôlées qualitativement par le centre de données IABP (http://www.coriolis.eu.org/) et par le PI du WP2 (LOCEAN). Les données atmosphériques seront récupérées par la GTS, traitées et contrôlées qualitativement par le centre de données ICARE (http://www.coriolis.eu.org/) et par le PI du WP3 (LATMOS). Ce double contrôle est essentiel pour garantir une validation pointue des données.

DIFFUSION DES DONNÉES

Les centres de données sont en charge de la diffusion par le biais de leurs systèmes habituels. Les données acquises dans le cadre de ce projet seront donc soigneusement validées, disponibles au public et intégrées dans les bases de données internationales. De cette manière, les données seront distribuées à la communauté scientifique (océan, la glace de mer, atmosphère, communautés de climat), aux centres de prévisions opérationnelles.

VALIDATION PAR SATELLITE

Pour exploiter pleinement les données acquises pendant le projet IAOOS, il est nécessaire et important de les valider avec les données satellites en particulier pour l'atmosphère et la glace de mer. Nous avons une longue collaboration avec le CNES et l'ESA.

Nous collaborerons avec:

. CERSAT (http://www.ifremer.fr/cersat/en/index.htm) qui est un centre de données multi-missions pour l'archivage, le traitement et la validation des données provenant de capteurs spatiaux (comme les altimètres, diffusomètres, radiomètres, SAR…). CERSAT rend disponible chronologiquement des données homogènes pertinentes de l’état de la surface de la mer (champs de vent, les flux, vagues et la glace de mer).

. CryoSat est un programme de l'ESA conçu pour suivre les variations de l'étendue et l'épaisseur de la glace polaire grâce à l'utilisation d'un satellite en orbite terrestre basse

. CALIPSO

. Relation avec les centres opérationnels et prévisions Mercator (http://www.coriolis.eu.org/) et Météo-France (http://www.coriolis.eu.org/)

 

 

 

COMMUNICATION DES RÉSULTATS SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES

IAOOS donnera lieu à des résultats scientifiques importants (évolution de la halocline de l’Océan, évolution de glace de mer – comparaison avec les données satellite et/ou de prédictions du modèle de l’évolution de l'étendue de la glace, de son épaisseur. Ces résultats seront communiqués par le biais de publications examinés par les pairs lors de conférences scientifiques.

La communication des résultats vers le grand public se fera de manière concertée par les départements presse et média des différents partenaires et supervisée par l'UPMC (Direction de la Communication) :

. Communiqués de presse et conférences de presse seront émises ou organisées suivant l'avancement du projet.

. Brochures et affiches seront créées pour accroître la visibilité du projet et la reconnaissance de ses réalisations.

. Photographies et films seront produits par le CNRS-Images (www.cnrs.fr/cnrs-images/) et les acteurs du projet

. Le site web officiel IAOOS coordonné par UPMC sera maintenu et amélioré constamment. Il servira de point central pour la collecte, la redistribution et la diffusion de matériels d'informations liés au projet.

 

 

05/01/16

Nathalie Sennéchael, Jacques Descloitre & Alain Desautez

Nathalie Sennechael. Docteur en Océanographie physique de l'Université Pierre et Marie Curie, elle est également Chercheur au Musée Home d'Histoire Naturelle à Paris. Elle est de plus en plus impliquée dans les projets Européens liés à l'Arctique et est co-Leader  IAOOS de la dissémination des données...

» Lire la suite

A voir

 

 Brochure

 

 Version Fr (406 KB)

 

 

 Version En (395 KB)

 

 Plaquette En

 

LOGIN

Chiffres-clés

Coordinateur: UPMC (LOCEAN-LATMOS)

Partenaires: INSU-CNRS, IPEV, ICARE

Industriels: NKE, CIMEL, SAMS, MOBILIS

Budget: 5.1 M€

Durée du projet: 9 ans

 15 plates-formes autonomes opérationnelles

6 plates-formes renouvellées par an

40 plates-formes IAOOS au total