Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
ÉQUIPEX IAOOS
Ice - Atmosphere - Arctic Ocean Observing System

Campagnes, Tests & Médias

L'aspect logistique est essentiel dans ce projet. Le déploiement et le maintien d'un réseau de 15 plates-formes partout dans l'Océan Arctique pendant plusieurs années (7 ans) est un véritable défi (voir l'animation). Deux moyens de déploiement seront utilisés: les navires (brise-glaces) et les avions équipés de skis pour atterrir sur la banquise au printemps (avril). Les brise-glaces fonctionnent durant la fin de l'été, début automne (août-Septembre). Toutes les plates-formes seront déployées en dehors de la zone économique, soit à au moins 200 miles au large de la côte la plus proche. Au départ, nous avons proposé de déployer 7 plates-formes durant l'été (Septembre) par brise-glace (points noirs et blancs sur la carte (77 KB)) dans les mers des Tchouktches, de Laptev et Beaufort. 4 plates-formes seront déployées au-dessus de la dorsale Alpha en avril avec des avions (Twin Otter) basés au Canada (Eureka) et 4 plates-formes avec des avions basés au Svalbard (Norvège) qui seront déployées dans le voisinage de la région du Pôle Nord en avril (station russe Barnéo).

Il est hautement probable que la plupart des plates-formes déployées à proximité d'Eureka restent dans la même région pendant au moins un an. Il est hautement probable que la plupart des plates-formes déployées dans la région du Pôle Nord quitteront l'Arctique par le détroit de Fram après une dérive d'un an. Il est hautement probable que les 7 plates-formes déployées par les brise-glaces dans les eaux libres de l'été resteront dans l'Arctique pendant au moins deux ans ou plus, tout en s'éloignant en direction du détroit de Fram et / ou en direction du Groenland et du Nord du Canada. Ainsi, il sera nécessaire de redéployer 6 plates-formes (dont 2 stations pour compenser la perte des instruments)  chaque année à leurs positions d'origines (points sur la carte (77 KB)) au cours des deuxième, troisième, quatrième et cinquième années.

 

Par bateau:

Les Brise-glaces. Ils sont basés au Canada (Louis Saint-Laurent, Amundsen), aux Etats-Unis (Healy), en Russie (Akademik Fedorov, Kapitan Dranitsyn), en Chine (Xuelong)

 

Les navires d'eau libre. Ils naviguent sur les côtes arctiques proches du Pacifique en été (Mirai au Japon). Comme pour le projet DAMOCLES ou ACCESS nous organisons ces déploiements dans le cadre d'une coopération officielle avec tous les pays concernés.

 

 

Par avion: Ils seront principalement basés au Canada (Twin Otter), à Resolute Bay, à Eureka et en RUSSIE basés à Longyearbyen (Spitzberg) desservant la station de Barnéo déplacée chaque année en avril au voisinage du Pôle Nord.

philippe lattes

philippe lattes

philippe lattes

philippe lattes

philippe lattes

 

 

05/01/16

Plaquette

Newsletter
N°1 Mars2012 (882 KB)
N°2 Novembre2012 (849 KB)
 
 

» Lire la suite

A voir

 

 Brochure

 

 Version Fr (406 KB)

 

 

 Version En (395 KB)

 

 Plaquette En

 

LOGIN

Chiffres-clés

Coordinateur: UPMC (LOCEAN-LATMOS)

Partenaires: INSU-CNRS, IPEV, ICARE

Industriels: NKE, CIMEL, SAMS, MOBILIS

Budget: 5.1 M€

Durée du projet: 9 ans

 15 plates-formes autonomes opérationnelles

6 plates-formes renouvellées par an

40 plates-formes IAOOS au total