Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
ÉQUIPEX IAOOS
Ice - Atmosphere - Arctic Ocean Observing System

Valorisations Economiques

Il y a plusieurs aspects par lesquels le projet IAOOS va créer de la richesse

 

1/ aspect industriel:

La réalisation et la mise en oeuvre du réseau de plateformes IAOOS va mettre à contribution des industriels français essentiellement car les profileurs lidar et les profileurs de type ARGO seront confiés à des industriels français. Les profileurs lidar correspondent à une nouvelle génération de systèmes compacts et automatisés pouvant être implantés dans d’autres configurations (aéroports, stations de suivi de pollution, autres réseaux …). Le succès du projet pourra donc permettre aux industriels de consolider leur positionnement sur la scène internationale, d’acquérir des parts de marché et d’embaucher des personnels qualifiés. Nous avons aussi en projet de développer de nouveaux capteurs (pour la mesure de la densité de la glace de mer par exemple) qui pourraient donner lieu à une prise de brevets.

 

2/ aspect de valorisation industrielle:

La coopération que nous avons engagée avec les agences spatiales (CNES, ESA) va permettre d’apporter une valorisation des missions satellitaires de ces agences en région polaire arctique, grâce au support des observations au sol. Le satellite Cryosat qui a pour fonction d’observer les glaces de mer (en particulier l’épaisseur de la banquise) va pouvoir bénéficier d’une validation à partir des mesures in-situ effectuées par les plateformes IAOOS et les nouveaux capteurs mis en jeu.

 

3/ aspect technico commercial:

L’apport des nouvelles données résultant de la mise en oeuvre du réseau IAOOS va avoir un impact direct sur l’amélioration des modèles de prévision météorologique (système météorologique), climatologique et océanologique (état de la mer, couverture des glaces) non seulement dans les régions polaires arctiques mais aussi sur une grande étendue de l’hémisphère Nord jusqu’aux moyennes latitudes. Cette amélioration a un impact direct sur divers secteurs d’activité économique tels que le transport maritime (y compris le tourisme), l’exploitation du gaz et du pétrole offshore, la pêche et la prévention des risques qui s’attachent à ces activités comme en atteste la réunion à Nuuk (Groenland) des ministres des affaires étrangères des pays riverains de l’Arctique, Jeudi 12 Mars 2011. C’est le rôle des agences chargées de l’opérationnel (Meteo France, CNES, Ifremer, ESA, ECMWF, …), de valoriser les opérations en amont tels que la mise en oeuvre de réseaux d’observations de type IAOOS. Notre rôle est néanmoins de créer des interfaces avec ces agences pour optimiser les retours sur investissement de type IAOOS.

05/01/16

read this article in English

Plaquette

Newsletter
N°1 Mars2012 (882 KB)
N°2 Novembre2012 (849 KB)
 
 

» Lire la suite

A voir

 

 Brochure

 

 Version Fr (406 KB)

 

 

 Version En (395 KB)

 

 Plaquette En

 

LOGIN

Chiffres-clés

Coordinateur: UPMC (LOCEAN-LATMOS)

Partenaires: INSU-CNRS, IPEV, ICARE

Industriels: NKE, CIMEL, SAMS, MOBILIS

Budget: 5.1 M€

Durée du projet: 9 ans

 15 plates-formes autonomes opérationnelles

6 plates-formes renouvellées par an

40 plates-formes IAOOS au total